Tables de massages swissmassages
Table de massage cadeau de noël
Table massage

Tables de massage Acupuncture

Table massage

Table d' acupuncture en PU

Table d'acupuncture pliable en bois, revêtement extrèmement solide et souple en polyuréthane.
Hauteur réglable de 60 cm à 85 cm cavité faciale et bouchon, têtière orientable avec repose bras, appuies bras, dossier relevable, angles arrondis, accessoires applicables de tous les côtés de la table de massage.
Mousse 8cm
Dimensions: 195x72 cm
Poids: 19 Kg

Prix Swissmassages 450.- Ttc
Prix chez les concurrents 780.- ht
Option housse de transport 60.- Ttc

 

 

Table d' acupuncture en polyuréthaneTable de massages Select

Prix 450.- Ttc au lieu de 680.-

 

 

Choisir une table de massage swissmassage

 

Catalogue table de massage

Atelier et service après vente

 
 
Atelier de réparation pour table de massage
 
 

Réparation de tables de massage 079 7501806 sur rdv.

 
 
------------------------------------------------------------
 
 

Acupuncture

Du latin : acus, « aiguille » et pungere, « piquer ») dont la caractéristique la plus représentative est son traitement par implantation d'aiguilles, constitue l'une des composantes de la médecine traditionnelle chinoise.
L'acupuncture traditionnelle est un art thérapeutique qui élabore son raisonnement diagnostique et thérapeutique sur une vision énergétique taoïste de l'homme et de l'univers : l'homme, microcosme, organisé à l'image du macrocosme universel, s'en trouve donc soumis aux mêmes règles, qui devront inspirer son mode de vie, et serviront de trame à l'élaboration de l'acte médical. L'efficacité de l'acupuncture n'est pas prouvée scientifiquement et fait débat.

Premières traces de l'acupuncture chinoise
Acupuncture : points et méridiens selon un dessin de l'époque de la dynastie MingLes premières traces pourraient remonter à l'âge de pierre où des instruments affûtés auraient été utilisés pour soigner les douleurs.
Des aiguilles d'os ou de bambou auraient pu être utilisées avant la découverte de la technique de coulage du bronze (dynastie Shang - du XVIe au XIe siècle av. J.-C.).
Le Huangdi Nei Jing est une compilation d'écrits sur l'acupuncture, la moxibustion mais aussi l'usage des drogues thérapeutiques, des massages et de la gymnastique, datée de la période des Royaumes combattants (-500 à -220) et la dynastie Han (-206). Il constitue la source historique la plus ancienne, bien que seules des éditions postérieures à sa période de rédaction supposée aient été retrouvées.
L'acupuncture et la théorie des méridiens sont décrites dans certains des ouvrages datant du début de la dynastie Han (-168, soit 50 ans environ après la fin des Zhanguo) trouvés dans une tombe des Han (Mawangdui, 1973-1975).

Arrivée en Europe
L'acupuncture aurait été introduite en Europe au XVIIe siècle par Willem Ten Rhyne, médecin hollandais de la Compagnie des Indes (1679) qui l'aurait découverte à Nagasaki au Japon où il séjourna pendant deux ans, ainsi que par Kæmpfer.
Un siècle plus tard, Dujardin et Vicq d'Azyr relatent le procédé dans leurs ouvrages respectifs. Cependant, il semble que ce soit Louis Berlioz, père du compositeur qui, le premier, en ait tenté la pratique en France (1810), imité ensuite par de nombreux médecins.
À partir de 1853, le consul Dabry participe à sa diffusion en Europe, mais ce n'est vraiment qu'à partir de 1927 qu'elle va devenir populaire grâce aux travaux du sinologue George Soulié de Morant.

Époque industrielle
L'acupuncture fut interdite en 1822 par l'empereur chinois et supprimée du programme du Collège médical impérial. Mais elle survivra.
Mao Zedong essaiera lui aussi d'éliminer cette pratique - à cause de ses fondements taoïstes incompatibles avec l'idéologie marxiste - avant de la réhabiliter.
De nos jours, l'acupuncture occupe en Chine une large place dans la médecine pour un vaste éventail de pathologies, notamment dans les hôpitaux dont certains se sont vus transformés en hauts lieux touristiques.
De colossales expériences ont été entreprises, pas toujours en accord avec les principes traditionnels orthodoxes, aboutissant à la multiplication des points situés hors méridiens, et à l'avènement de nouvelles techniques telles que l'analgésie par acupuncture.
Taïwan, où ont pu trouver refuge ceux des maîtres acupuncteurs qui ont échappé aux purges de Mao lors de son arrivée au pouvoir, reste un des hauts-lieux de l'acupuncture traditionnelle. Un consul français en Chine, George Soulié de Morant (1878-1955), étudia l'acupuncture durant son long séjour dans l'Empire du Milieu, et publia lors de son retour en France un imposant traité qui fait toujours référence de nos jours.

Théorie traditionnelle
Selon la tradition chinoise, l'être vivant, et ici plus particulièrement l'homme, est une organisation résultant de la combinaison de matière - le corps matériel ou physique - de nature yīn, et d'énergie - qui anime la matière - de nature yáng.
L'équilibre harmonieux entre ces deux composants conditionne l'état de santé.
Les perturbations de cet équilibre sont responsables de la maladie.
Toute perturbation de nature à rompre cet équilibre affecte d'abord préférentiellement l'énergie.
Par exemple, un excès de yáng pourra générer une douleur soudaine, une inflammation, des spasmes, un mal de tête ou encore une augmentation de la tension. Un excès de yīn pourra se traduire par des douleurs diffuses, une sensation de froid, de la rétention d'eau ou une grande fatigue. L'énergie (Qi) est mouvement et sa perturbation princeps sera l'entrave au mouvement : le blocage.
L'énergie bloquée en une région du corps matériel s'accumule en amont du blocage, alors que les régions en aval du blocage vont se trouver en déficit énergétique.
En présence d'un état de pathologie ainsi décrit, l'acupuncteur va établir son diagnostic en recherchant les niveaux auxquels l'énergie est bloquée, et quelle est la raison du blocage.
Il va ensuite appliquer son traitement en levant le blocage et en corrigeant, si cela se peut, la raison de ce blocage.
L'aiguille, entre autres moyens, va lui permettre de diriger le cours des énergies. L'énergie circule notamment le long de conduits appelés méridiens, et, à partir de ces méridiens, se répand dans tout le corps pour insuffler son principe vitalisant (yáng) à l'ensemble des constituants de l'organisme.
Elle a une certaine correspondance avec le sang, qui, lui-même, circule dans des conduits (vaisseaux) et se répand dans tout le corps pour l'irriguer de son principe yīn. En outre, il y a plusieurs énergies, chacune ayant sa spécialité ; outre les méridiens principaux, il y a encore une foule de méridiens aux fonctions diverses ; l'équilibre de l'organisme humain doit toujours être évalué relativement à celui de son environnement, et de cycles qui vont en rythmer l'évolution, cycles avec lesquels il devra rester en harmonie et dont les correspondances matérielles (les cinq éléments) vont servir de repère à l'acupuncteur pour établir son diagnostic et son traitement, en fonction de règles subtiles qui trouvent leur origine dans le taoïsme.

Les points
Les méridiens principaux sont parsemés de points qui sont autant de zones stratégiques.
Contrairement à ce que s'imagine habituellement le profane, ces points n'ont pas en eux de vertu thérapeutique spécifique.
C'est-à-dire qu'il n'y a pas un point du sommeil, un point de l'angine, de la douleur dentaire ou de la colique abdominale.
Les points permettent, ainsi que précisé plus haut, d'influer sur le cours des énergies. Les points les plus importants pour le traitement des énergies des méridiens par l'aiguille sont ceux situés près des extrémités.
Il est facile de s'assurer de la localisation d'un point : l'implantation de l'aiguille dans la peau est en principe indolore : le simple contact de la pointe de l'aiguille n'est pas ressenti quand on est précisément dans le point, alors qu'il l'est un ou deux millimètres plus loin.
Traditionnellement, on compte 360 points répartis sur les méridiens qui parcourent toute la surface du corps.
Cependant, d'autres points ont par la suite été identifiés et, selon le modèle utilisé, on peut trouver plus de 2 000 points.

Les méridiens
Les méridiens principaux sont au nombre de 12.
Ils débutent (ou se terminent) à l'extrémité d'un doigt (ou d'un orteil).
Conformément au cours d'un fleuve, dont ils sont la correspondance sur le corps, ils grossissent depuis leur source (extrémité d'un doigt) vers le centre du corps.
Ils disposent de nombreux affluents, ou méridiens secondaires, et nourrissent de leur énergie la chair, les muscles, les organes internes et la totalité du corps.
Les lignes médianes du corps sont parcourues par deux méridiens particuliers, l'un antérieur dit « conception », l'autre postérieur dit « gouverneur ». Les méridiens constituent donc les voies par lesquelles l'organisme reçoit cette énergie, qui peut être apport nutritif, apport d'informations (notamment d'origine extérieure) mais aussi portes d'entrée pour certaines maladies.

Les six énergies
Elles sont : Taé Yang (Tai Yang), Chao Yang (Shao Yang), Yang Ming, Taé Yin (Tai Yin), Chao Yin (Shao Yin), Tsiué Yin (Jue Yin).

Les Huit Entités psychoviscérales (BenShen)
Les cinq éléments chinois et leurs relationsL'étude des BenShen est très complexe et nécessite une compréhension approfondie de la physiologie médicale chinoise et la psychologie traditionnelle chinoise.
Pour saisir pleinement ces concepts, il est recommandé de lire des ouvrages comme ceux de Jerry Alan Johnson, dont vous trouverez une référence plus bas.
Voici tout de même un très bref aperçu. On peut les classer dans les cinq éléments : Bois, le Roun (Houn) ; Feu, le Chen (Shen) ; Terre, le I et le Si (Yi) ; Métal, le Pro (Po) ; Eau, le Tche (Zhi);
Ces cinq entités représentent des phases fondamentales du Shen (l'esprit) : Le Shen est l'ensemble des activités mentales qui résident au cœur.
Shen désigne aussi les activités mentales spécifiques du cœur. Ce concept réfère entre autres à la conscience, la mémoire, la pensée et le sommeil.
Po est l'équivalent Yin du Hun. En français, on s'y réfère sous le nom d'âme corporelle.
Le Po met en place les bases matérielles nécessaires à la vie, particulièrement durant la grossesse, où une partie du Po de la mère est « transférée » à son enfant.
Ce concept réfère entre autres choses au sentiments, aux sensations, à l'instinct, à la respiration.
Hun est l'équivalent Yang du Po. En français, on s'y réfère sous le nom d'âme éthérée. Le Hun survit au corps à la mort et retourne alors à l'état d'énergie subtile et immatérielle.
On l'attribue entre autres à la faculté de donner un sens à sa vie, à la capacité de prendre des décisions en accord avec son « moi » profond. Yi pourrait être traduit par « la pensée ».
C'est elle qui code et décode ce que nous assimilons au cours de notre vie. Le Yi est particulièrement sollicité lors d'études, d'efforts de concentration ou de mémorisation.

Le Zhi pourrait être traduit par « la volonté ». Il permet la persévérance, la motivation. Le Zhi permet à un engagement, à une action, de perdurer dans le temps. Il permet en outre d'utiliser le langage de Yi, et de l'appliquer à la vie quotidienne.

Effets physiologiques
Le concept de méridien est un concept empirique, établi à une époque où l'on ne connaissait pas ou peu le fonctionnement de l'organisme.
Le corps est parcouru de réseaux permettant la distribution des informations (système nerveux) et des produits nécessaires au fonctionnement des cellules (notamment circulation sanguine) ; la notion de méridien a donc pu être une compréhension intuitive de cette distribution à partir d'organes vitaux.
Certaines pressions à travers la peau induisent des actions réflexes, et la palpation à travers la peau fait partie de la démarche diagnostique (par exemple prise du pouls, palpation des ganglions).
Il serait donc séduisant de voir l'acupuncture comme une découverte empirique de certains de ces phénomènes.
Mais en raison de la complexité du fonctionnement de l'organisme, l'efficacité d'une méthode thérapeutique ne peut être établie que par des études cliniques, utilisant notamment des méthodes statistiques et la comparaison avec l'effet placebo. Ces études doivent être réalisées en double aveugle.
Jusqu'à présent, aucune étude reconnue internationalement par la communauté scientifique n'a pu apporter un quelconque élément qui étayerait la thèse de l'existence des méridiens. Les auteurs d'études scientifiques récentes, réalisées en Allemagne et utilisant la thermographie dermique, prétendent démontrer que l'application d'une source de chaleur sur les points d'acupuncture se traduit par une diffusion spécifique privilégiée sur des trajets correspondant aux trajets traditionnellement décrits pour les méridiens.
Ces études doivent maintenant être analysées par la communauté scientifique avant d'être considérées comme valides.
Les études dirigées par le Dr. J.E.H. Niboyet ont mis en évidence une diminution de la résistivité électrique de la peau au niveau du point d'acupuncture.
En novembre 1985, une mystification a été mise en œuvre afin de démontrer un effet de l'acupuncture : les docteurs Darras, Albarède et de Vernejoul ont prétendu avoir visualisé un méridien grâce à un isotope radioactif.
La publication de leur découverte a coïncidé avec la sortie d'un livre de vulgarisation sur l'acupuncture par les mêmes auteurs. Le magazine Science et Vie fut un des seuls journaux grand public de l'époque à critiquer la méthodologie.
Les conclusions ont été contredites en 1988 par le professeur Lazorthes, qui a reproduit la même expérience en suivant un protocole rigoureux et qui a démontré que la migration du marqueur suivait un trajet veineux : les conclusions de 1985 sur l'existence de méridiens étaient donc erronées.

 

Nous avons créé des tables de massages très robustes et polyvalentes pour le massage de relaxation, le massage sportif, le Reiki, le Shiatsu ainsi que tous types de massages classiques.

Chez Swissmassage nous travaillons avec des marges réduites car nous fabriquons nos propres tables de massage. C’est pourquoi nous sommes en mesure de vous proposer des tables de massage et accessoires de massage haut de gamme à prix imbattables.

Avec un petit budget vous accédez immédiatement à du matériel haut de gamme et professionnel.

Swissmassage est une marque déposée ce qui garantit le sérieux de notre entreprise.

 

Atteignez la qualité des soins et thérapies que vous vous êtes fixés.

Donnez-vous les moyens de vos ambitions sans vous ruiner.

Choisissez votre table de massage la meilleure marché de Suisse.

Avec une qualité extra et un petit budget vous serez comblés.

Tables de massages Swissmassages

Solidité des tables de massage Swissmassages

Swissmassages

Distributeur de tables de massages

Tél 079 7501806

Tel 079 7501806

Fax. 024 4715667

contact@swissmassage.ch

Monthey

Livraison dans toute la Suisse contre remboursement.

+ frais : 50 sfr.

table acupuncture,table acupressure,acupuncture,acupressure, table de massage, tables de massage, tables de massages, table massage, tables massage, tables massages, table, massage, tables, massages, reiki, tables, massages, massage, swissmassage, swissmassages,